Représentations scolaires

Les représentations scolaires pour cette saison 2018-2019 :

Mon royaume pour un cheval – Les 7 & 8 novembre 2018

Du Shakespeare dépoussiéré !

L’idée de cette compagnie est de partager, de transmettre l’univers et la vitalité du théâtre shakespearien. Il s’agit donc d’une forme hybride où la pièce, l’histoire choisie, vaut tout autant que la découverte de l’homme qu’était Shakespeare, le théâtre de son époque et une vue d’ensemble des thématiques qui lui sont chères. Le spectacle est basé sur l’histoire de Roméo et Juliette en se permettant quelques interférences avec Hamlet, Le Roi Lear ou encore Macbeth afin de garder une porte ouverte, une invitation à découvrir.

On avait de bonnes dents – Le lundi 26 novembre à 13h30

Un projet inédit sur les métiers anciens et oubliés du Péruwelzis !

Suite au documentaire « Tant qu’on parle de moi, je ne suis pas un souvenir… » réalisé en 2016 et diffusé dans notre entité, une récolte de mémoire autour des métiers anciens et oubliés a été réalisée par le groupe des Passeurs de mémoire. Confiée à Céline Estenne, artiste metteur en scène, cette matière nourrit la création d’un spectacle dans lequel des habitants, jeunes et moins jeunes, Passeurs de mémoire et comédiens professionnels donneront à voir et à entendre la richesse de notre patrimoine, de savoirs et de savoir-faire. Ce spectacle interrogera de manière drôle et sensible notre rapport au travail, à travers la mémoire d’anciens travailleurs de l’entité. Une occasion de réfléchir collectivement à la notion de travail/emploi/passion/obligation à l’aube de se destiner à une carrière professionnelle.

Les justes « Lu » – Le jeudi 21 février à 13h30

Lecture-spectacle
Bien plus qu’une « lecture », une interprétation tout en finesse et en intensité, vibrante d’émotions !

En 1949, dans une Europe bouleversée, Camus publie Les Justes. En 2017, l’Infini Théâtre s’empare de ce texte, qui n’a pas pris une ride, et, à travers un acte théâtral atypique, nous pousse à décrypter notre actualité.

Comment aborder un sujet aussi sensible que le terrorisme ? Comment comprendre des comportements si difficiles à imaginer ? S’interroger sur la légitimité de la violence (politique) et sur nos contradictions. Rappeler que mourir aujourd’hui pour mieux vivre demain est un non-sens… Images à l’appui, cinq comédien.ne.s, guidé.e.s par Dominique Serron, donnent voix et corps à ce discours porteur d’espoir et d’intelligence.


Toutes les réservations se feront par téléphone
au secrétariat : 069/45.42.48 ou par email à l’adresse : contact@arret59.be